Les Virtuoses d’American Crew - Olivier Vagueresse

C’est avec plaisir que nous avons rencontré Olivier du Fauteuil du Barbier à Ploërmel. Il a partagé avec nous son histoire et ses conseils de professionnels.

1- Bonjour Olivier, nous allons commencer par une petite présentation, si vous pouvez nous parler un peu de vous.

J’ai 43 ans et je suis coiffeur depuis l’âge de 15 ans. J’ai ouvert mon premier salon à l’âge de 23 ans et je suis toujours animé par la même passion pour mon travail.


2- Comment vous est venue votre vocation de coiffeur ?

Je suis tombé dans la marmite lorsque j’étais enfant, fils de coiffeur barbier, je traînais dans le salon de coiffure de mon père et j’ai toujours su qu’un jour je perpétrais cette tradition, c’est chose faite aujourd’hui.


3- Depuis combien de temps Le Fauteuil du Barbier existe-t-il ?

J’ai ouvert le barbershop le 1er octobre 2016. Je souhaitais créer un endroit qui me ressemble et j’y ai investi beaucoup de temps et de cœur afin de dénicher les objets déco ou le mobilier qui a été remis au goût du jour grâce à des artisans passionnés comme moi.

Les clients ont répondu présents dès le début et sont de plus en plus nombreux à nous faire confiance.


4- Pour vous quels sont les avantages et la valeur ajoutée de se rendre dans un barber shop ?

Les hommes y retrouvent un univers qui leur est totalement consacré, que ce soit dans la déco, l’ambiance. Ici, ils se sentent comme à la maison et viennent chercher un moment de détente et de soin personnalisé.

5- D’ailleurs, quels sont les styles de coiffures et de barbes en vogue en ce moment ?

Pour la coiffure, les dégradés américains sont très tendance, les clients recherchent cet effet « peau lisse » sur les côtés et ils en sont rapidement accros. Pour la barbe, c’est plutôt la mode du long, les hommes veulent affirmer leur virilité.


6- Où puisez-vous votre inspiration ? Dans votre quotidien ? Ou plutôt dans les icônes ?

Je regarde beaucoup ce qui se fait dans les barbershops américains ou londoniens, ils ont souvent une longueur d’avance par rapport à nous…


7- On peut voir du American Crew dans votre salon, quelle est votre histoire avec la marque ?

J’ai connu American Crew lors d’un stage barbier animé par Anthony Galifot. À l’époque, je cherchais une gamme qui regroupe des produits de coiffage, de soin, et de rasage et certains stagiaires travaillaient déjà avec la marque, j’ai voulu tester et j’ai été conquis.


8- Chez Revlon Professional nous avons lancé le concept de « Challenge Your Beauty ». Est-ce-que vous vous challengez vous-même en essayant de nouvelles techniques par exemple ?

Mon challenge quotidien, c’est de supprimer le « comme d’habitude » au barbershop. Lorsque le client pousse la porte, il vient chercher de la nouveauté et c’est à nous de lui proposer un style de coupe, de coiffage ou de taille de barbe qui lui conviendrait. C’est une remise en question perpétuelle pour ne pas rentrer dans la routine. Les cires de coiffage American Crew nous permettent aussi de varier dans le coiffage et l’aspect final sans changer la structure de la coupe : le client aura un résultat complètement différent s’il utilise la Fiber ou la Heavy Hold pomade.

9- Et pour finir, pourriez-vous nous donner un petit secret ou un conseil de pro pour être au top ?

Pour les professionnels : la formation, on a toujours à apprendre au contact des autres. J’ai suivi avec intérêt beaucoup de stages dont la méthode Menswork animée par Samy Petot. C’est toujours intéressant de découvrir d’autres façons de travailler et de parfaire sa connaissance des produits afin d’être toujours au top. Pour les clients : prendre soin de soi quotidiennement à travers des produits de soin de coiffage, ou de rasage Professionnel American Crew !

Nous avons aussi demandé à Olivier de se prêter à l’exercice du portrait chinois.

-si vous étiez une coiffure ? Un dégradé américain

-si vous étiez un style de barbe ? Une barbe de 10 jours bien tracée

-si vous étiez un instrument de coiffure ? Un rasoir bien sûr

-si vous étiez une période marquante dans l’histoire de la coiffure ? Les années 30

-si vous étiez une icône ? Al Pacino

-si vous étiez un produit American Crew ? La Liquid Wax, utilisé quotidiennement en agent de coupe ou de coiffage, indispensable !

Un grand merci à Olivier pour nous avoir accordé cette interview !

Et si vous avez envie d’en savoir plus ou de vous faire chouchouter, voici quelques informations !

Le Fauteuil du Barbier Rue du 12 Juin 1944 56800 Ploërmel

Téléphone : 02 97 70 18 65

www.lefauteuildubarbier.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt afin d’améliorer votre navigation sur le site, à des fins publicitaires et statistiques, et afin de pouvoir partager des contenus avec d’autres personnes. Cliquez ici pour en savoir plus et paramétrer vos cookies
Chargement Chargement